Publié dans Beauté

Le Maquillage Depuis L’Antiquité, 1ère Partie

Dans l’antiquité, les femmes se maquillaient en utilisant des peintures corporelles composées de plantes, de la terre mélangée à l’eau. Cependant, pour les prédicateurs de cette époque, le maquillage était proscrit car considéré comme l’arme fatale du diable. Cependant, une seule couleur était tolérée par ces hommes, le rouge de la pudeur.

Environ 3000 ans avant notre ère, les Égyptiens utilisaient toutes sortes d’huiles parfumées et maquillaient leurs visages et corps à l’aide de nombreux colorants, notamment des rouge à lèvres à base de rouge minéral, de khôl à base d’antimoine ou de suie sur les paupières supérieures et les cils, ou encore des colorations au hénné sur les ongles.

Les couleurs utilisées en Égypte avaient une symbolique particulière. Le vert et le noir ont été à la base du maquillage pendant longtemps.

– Le vert était la couleur de la nature, de la renaissance, mais il était aussi la couleur d’Osiris, le Dieu de la terre et de la végétation.

– Le noir représente le limon noir, très fertile laissé par le Nil. Dans la culture Égyptienne, elle représente la vie, la renaissance, le renouvellement. Les divinités telles qu’Horus, Dieu du ciel représenté par une tête de faucon et caractérisé par son oeil prolongé d’une « goutte ». L’oeil noir d’Horus est le Symbole même de l’abondance, de la lumière et de la connaissance.

– le jaune représentait la couleur or, associée à la chair des Dieux, aux masques funéraires et à l’immortalité.

Il existe depuis toujours une forte croyance chez les Égyptiens ainsi que chez d’autres populations du monde antique. En effet, il apparait que le maquillage sur les lèvres permettait d’empêcher le diable d’entrer dans le corps de l’individu par la bouche. De la même façon, le Khôl des yeux avait pour but de protéger du mauvais oeil. Les Égyptiens appliquaient ce Khôl en cercle autour de leurs yeux.

Aujourd’hui, nous savons de manière plus scientifique qu’un cercle sombre dessiné autour des yeux absorbe la lumière du soleil et minimise par conséquent son reflet dans l’oeil.

Le maquillage utilisé par les populations il y a 4000 avait souvent un but hygiénique. Les femmes ne se maquillaient pas seulement pour séduire ou s’embélir, mais aussi pour des raisons médicales.

D’un autre côté, il a contribué à sublimer la beauté des Égyptiens et des Égyptiennes tels que le Pharaon Ramses ou la Reine Cléopatre.

Publicités

Auteur :

Rédacteur En Chef

8 commentaires sur « Le Maquillage Depuis L’Antiquité, 1ère Partie »

  1. intéressant qui me laisse cependant sur ma faim … si le contexte sur l’usage ancestral est établi quant est il de la pratique actuelle et des composantes de ces artifices de beauté ? comptez vous étendre les recherches en Orient où il y a également une histoire ?

    Aimé par 1 personne

    1. Salut Larissa, merci pour ces remarques fort petinentes. Le maquillage est un domaine vaste et complexe, j’ai voulu m’appesantir sur la pratique en elle même dans certaines régions du monde principalement en afrique et en Europe. C’est donc une sorte d’échauche en 2 articles. Cependant je poursuis mes recherches sur le sujet, tes observations me permettront de les affiner d’avantage

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s