Publié dans Cinema, International

Ava DuVernay Signe Une nouvelle Série Sur Netflix

La réalisatrice de Selma (2014), n’a pas fini de mettre en lumières les nombreuses erreurs judiciaires du système américain. Après 13th, s’attaquant aux centres pénitenciers privés, au phénomène d’incarcération de masse des Noirs-Américains et au système judiciaire, Ava DuVernay resigne pour Netflix une mini-série.

Dans sa ligne de mire, cette fois-ci : la célèbre affaire des Cinq de Central Park qui avait déferlé la chronique au printemps 89 lors des faits, puis entre 2000 et 2014.

Des incarcérations injustifiées et précipitées

New York, fin 80, est plongée dans une guerre des gangs où le crack circule en toute liberté, les tensions raciales sont plus que palpables et l’écart entre les riches et les pauvres est de plus en plus croissant. New York n’est plus une ville sure et la criminalité fait rage.

En Avril 1989, Trisha Meili, banquière d’affaires de 28 ans, se fait sauvagement agressée et violée dans le célèbre Central Park. Un groupe de cinq jeunes, âgés entre 14 et 16 ans, noirs ou hispaniques et habitant Harlem, sont reconnus coupables du crime sans preuves tangibles. En effet, la victime laissée pour morte n’avait gardé aucun souvenir de son agression. Pourtant, quelques heures plus tard, Antron McCray, Kevin Richardson, Yusef Salaam, Raymond Santana et Korey Wise se retrouvent longuement interrogés, sans la présence d’un avocat ou d’un parent par la police new-yorkaise. Ils se retrouvent ensuite derrière les barreaux, sans aucune preuve de leur culpabilité pour des peines allant de cinq à quinze ans de prison ferme.

Ce n’est qu’au début des années 2000 que l’affaire prend un nouveau tournant. Matias Reyes, un violeur en série connu sous le nom du « tailladeur de l’East-End », avoue être l’auteur de l’agression physique et sexuelle de Trisha Meili. Le dernier des cinq innocents est alors libéré sur le champ.

Une erreur judiciaire à 41 millions de dollars

Mais les cinq hommes, que l’on surnomme maintenant les « Cinq innocents de Central Park » ne comptent pas en rester là. Bien qu’ils ont en majorité refait leur vie 25 après les faits, leur jeunesse a été brisée et leur séjour en prison a été un enfer. Le traitement réservé aux violeurs par les autres détenus étant parmi les pires. Ils décident de poursuivre la ville de New York en justice et de réclamer réparation en 2003.

Ce n’est qu’en 2014 après l’élection du nouveau maire, Bill de Blasio, qu’Antron McCray, Kevin Richardson, Yusef Salaam, Raymond Santana et Korey Wise obtiennent gain de cause et la ville est condamnée à leur verser environ 1 million de dollars chacun pour chaque année passée derrière les barreaux. En tout, la ville de New York leur versera 41 millions de dollars (près de 36 millions d’euros). « Grâce à l’accord d’un juge fédéral, nous pouvons enfin classer cette affaire; ces cinq hommes et leur famille commencer à guérir leurs blessures et aller de l’avant » avait alors déclaré le maire.

Une mini-série de cinq épisodes

Pour retracer cette histoire, éclaircir les faits et dénoncer les erreurs commises, Ava DuVernay écrira et dirigera cinq épisodes, chacun se concentrant sur l’un des cinq accusés. Elle collaborera sur ce projet avec, autre autres, Oprah Winfrey qui portera la casquette de productrice.

Ava DuVernay et Oprah Winfrey netflix

« Travailler avec Netflix sur 13th a été une expérience extraordinaire et je suis plus que ravie d’avoir l’opportunité de poursuivre cette exploration du système pénal américain que je vois comme un projet narratif » a-t-elle déclaré lors d’un communiqué de presse. « L’histoire de ces hommes connus comme les « Central Park Five » me poursuit depuis deux décennies. Nous avons été témoins du parcours de ces cinq jeunes hommes de couleur innocents qui ont rencontré l’injustice à chaque étape – des confessions forcées à leurs injustes incarcérations en passant par un appel public à leur exécution par celui qui allait devenir le Président des États-Unis. » En effet, Donald Trump avait profité de l’affaire à l’époque pour réclamer la réhabilitation de la peine de mort.

La mini-série est prévue pour 2019 sur Netflix, mais vous pouvez y retrouver dès maintenant 13th.

Publicités

Auteur :

Rédacteur En Chef - Auteur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s